Accueil Maison Immobilier Fin de la trêve hivernale : Huit maires d’Ile-de-France prennent un arrêté...

Fin de la trêve hivernale : Huit maires d’Ile-de-France prennent un arrêté « anti mise à la rue »

EXPULSIONS Depuis le 1er avril, il est en effet à nouveau possible d’expulser des locataires de leur logement

Bagneux, La Courneuve, Fontenay-sous-Bois, Gennevilliers, Malakoff, Stains, Trappes et Vitry-sur-Seine : huit maires d’Ile-de-France ont décidé conjointement de prendre un arrêté « anti mise à la rue », pour stopper les expulsions locatives sans solution de relogement.

Depuis le 1er avril, il est en effet à nouveau possible d’expulser des locataires de leur logement, à l’issue des cinq mois légaux de trêve hivernale où c’est impossible sauf exceptions. C’est la première fois depuis que le Covid-19 circule en France que la trêve hivernale n’est pas prolongée.

Des arrêtés retoqués par le tribunal

« ​​Face à cette indignité qui piétine notre constitution, nous poursuivons la bataille pour le droit universel au logement, et défendons devant l’Etat un arrêté « anti mise à la rue » », écrivent ces huit maires, ainsi que les deux maires des villes de Harfleur et Somain, respectivement en Seine-Maritime et dans le Nord.

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here