Accueil Maison Immobilier Crédit immobilier : Tout savoir sur la caution mutuelle d’un prêt

Crédit immobilier : Tout savoir sur la caution mutuelle d’un prêt

ARGENT :Lorsque votre dossier n’est pas en béton, il est possible de passer par une société de cautionnement pour votre prêt

Les banques y regardent à deux fois avant de prêter des centaines de milliers d’euros aux aspirants à la propriété. De nombreuses précautions visent en effet à limiter le risque de défaillance dans les remboursements. Et lorsqu’un dossier ne présente pas de garanties financières satisfaisantes, le banquier peut exiger d’en passer par un système de cautionnement. Vous aurez alors le choix entre une hypothèque et une caution solidaire, plus avantageuse. Explications.

Mutualiser les risques

Il est bien rare de trouver un proche parent présentant non seulement toutes les garanties de solvabilité, mais aussi qui accepte d’engager sa responsabilité sur un crédit pouvant atteindre vingt ou vingt-cinq ans, au vu de toutes les incertitudes d’une si longue durée. Plutôt que de faire appel à une personne, il s’agit donc de passer par une entreprise spécialisée. C’est ce qu’on appelle les sociétés de caution mutuelle ou de cautionnement de prêt immobilier. Il en existe une multitude en France, certaines dédiées aux besoins des fonctionnaires et d’autres pour le privé.

Calqué sur les complémentaires santé, ce mode de garantie d’emprunt est basé sur la mutualisation des risques. Ainsi, la souscription de chaque nouvel emprunteur sert à alimenter un fonds commun qui peut servir au défaut d’un autre débiteur, incapable de faire face à ses remboursements.

Économique et flexible

Cette formule présente des avantages pour l’emprunteur. Avant tout, elle est économique. Alors qu’une hypothèque coûte entre 3 % et 5 % du montant emprunté, cette méthode de cautionnement revient entre 1 % et 2,5 % du montant du prêt. Vous y gagnerez en terme administratif, car un simple acte sous seing privé suffit. Exit alors le notaire et ses frais d’entrée et de mainlevée. Côté coût, la caution mutuelle est composée d’une contribution, qui vous sera intégralement remboursée en cas d’absence totale de retard et de défaut de paiement, et d’une commission assimilable à des frais de dossier.

De même, cette couverture est flexible puisqu’elle n’est pas liée à un bien en particulier, mais au solde d’une dette. Par conséquent, un changement d’adresse, en cas de revente du logement et d’achat d’un autre bien, ne nécessitera qu’une modification du dossier sans frais supplémentaires.

Enfin, la société de cautionnement est rassurante. Ainsi, en cas de problème financier, elle vous contactera pour étudier avec vous un nouveau plan de remboursement, tandis que votre logement aura plus de chance de se retrouver aux enchères pour honorer votre dette dans le cas d’une garantie hypothécaire.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here